•  

    Instants-bonheur.jpg

     

     

     


     

     

    Quatre bambins ci et là s’agitant

    Quatre, trois, deux, un an

     

    Une petite fille en robe de princesse

    Allant, venant poursuit sans cesse

     

    Les plus grands et téméraires garçons

    Riant, répétant toutes leurs actions

     

    Sa robe colorée, les cheveux au vent

    Escalade, court, va et vient incessant

     

    Une course effrénée vers  tous les recoins

    Touche à tout de la cour au jardin

     

    Ainsi l'aîné mène la danse, réfléchissant

    Virevoltant, sautillant, s’élançant

     

    Vers un nouveau jeu qu'il vient  d’inventer

    Un rien, tout, s’en va le stimuler


    Assises, souriantes, causant sous l’ombrage

    Les mamans veillant sur les bébés sages

     

    Sommeillant, épanouis la bouche en cœur

    Enveloppés de cette douce odeur

     

    Senteurs de crème, de lait mêlés, de bébés

    Dans la chaleur de leurs petits cous reniflés

     

    Les rires sonnent dans la douceur du soir

    Bientôt la fatigue, les jeux vont surseoir

     

    Rechercher doudous, sucettes, pouces à téter

    Vers les mamans s’en vont se faire dorloter

     


     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    bbleu.jpg


    votre commentaire
  •  

    amour-d-une-maman.jpg

     

     

    L’amour d’une maman

    C’est  se lever doucement

    A l’aube de tes premiers jours

    Quoiqu'il en coûte toujours

    Dans ses bras te bercer

    Doucement se balancer

    Afin de pouvoir te  rendormir

    Émerveillée de  tes sourires

     

    Te relever quand tu as chuté

    Rires aux éclats de te voir buté

    Obstiné, vouloir obtenir

    Aller vers elle, courir, venir

    Afin de se faire embrasser

    Pour guérir d’un genou blessé

    C’est guetter le retour de l’école

    Écouter tes histoires drôles

     

    S’inquiéter, ne pas dormir

    Quand vient le temps de sortir

    Enrager, se battre pour des riens

    De ces petits tracas quotidiens

    T’embrasser après les disputes

    Ce n’est rien, on discute

    Accepter tes amis, ton amie

    C’est  l’amour de ta vie

     

    C’est la fin de l’innocence

    C’est le temps de l’impatience

    Ton départ il faut  approuver

    C’est le monde dont tu as rêvé

    Et combien toujours fière

    Quelque soit la filière

    C’est t’aimer intensément

    De l’amour d’une maman

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    On va souhaiter la fête à toutes les mamans

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour ceux ou celles qui sont à la recherche de cartes virtuelles un petit tour

    Ici

     


    votre commentaire